L’espace maritime

Les câbles marins passeront sous le platier rocheux de l’estran (limite extrême des plus hautes et plus basses marées) jusqu’au parking de la Baie d’Ecalgrain par forage dirigé.

Ce tronçon est réalisé sous maitrise d’ouvrage Enedis. Nous vous invitons à découvrir les pages du producteur EDF Energies Nouvelles dédié aux hydroliennes en cliquant sur ce lien :

EDF Energies Nouvelles

Le raccordement entre terre et mer

L’atterrage est le point de raccordement des câbles de technologie marine aux câbles de technologie terrestre. Le site retenu est la baie d’Ecalgrain située sur la côte Ouest de la pointe de la Hague dans le département de la Manche. Le raccordement des câbles « marins » et « terrestres » sera réalisé sous le parking de stationnement des véhicules. Ces travaux n’auront aucun impact visuel, l’environnement restera à l’identique.

La route départementale 401

Les deux câbles 20 000 v seront installés selon la technique dite « mécanisée » à l’aide d’une une trancheuse. Le passage se fera par la RD401 puis la route allant jusqu’au hameau Merquetot. Les câbles passeront à droite de la chaussée en allant vers Jobourg/Hameau Merquetôt. La progression est de l’ordre de 1 km par jour. Cette technique est utilisée chaque fois que le sous-sol est libre de tous réseaux souterrains. L’ouverture de la chaussée ou de l’accotement ne dépasse pas les 20 cm de large. Cette ouverture est aussitôt comblée par du sable de protection et rebouchée.

Nous vous proposons de découvrir cette technique en regardant la vidéo proposée.

Hameau Merquetôt

La technique dite « traditionnelle » au tractopelle sera utilisée lors de traversées du village à Merquetot. Les câbles passeront sur la bretelle sud du hameau. Un camion évacue les gravats, remplacés par du sable de protection des câbles. Un « suiveur » placé dans la tranchée guide le conducteur d’engin et veille aux risques de dommages aux ouvrages. Les câbles sont déroulés, le sable est déposé puis la tranchée est rebouchée. Cette technique avance à un rythme moyen de 100 m par jour.

Nous vous proposons de découvrir cette technique en regardant la vidéo proposée.

Chemin de terre/route D901

La technique dite « mécanisée » sera utilisée pour passer les deux câbles 20 000 v entre le Hameau Merquetot et le Cross Jobourg. Les câbles passeront côté droite de la chaussée en allant vers Jobourg. La progression est de l’ordre de 1 km par jour. Cette technique est utilisée chaque fois que le sous-sol est libre de tous réseaux souterrains. L’ouverture de la chaussée ou de l’accotement ne dépasse pas les 20 cm de large. Cette ouverture est aussitôt comblée par du sable de protection et rebouchée.

Nous vous proposons de découvrir cette technique en regardant la vidéo proposée.

Traversée de Jobourg

Cette zone va du Cross Jobourg jusqu’au rond-point « Les Bruyères ». Les câbles passeront sous l’accotement coté sud de la route départementale 901. La technique dite « traditionnelle » au tractopelle est utilisée lors de traversées de Jobourg. Un camion évacue les gravats, remplacés par du sable de protection des câbles. Un « suiveur » placé dans la tranchée guide le conducteur d’engin et veille aux risques de dommages aux ouvrages. Les câbles sont déroulés, le sable est déposé puis la tranchée est rebouchée. Cette technique avance à un rythme moyen de 100 m par jour.

Nous vous proposons de découvrir cette technique en regardant la vidéo proposée.

Point de comptage au lieu dit « Les Bruyères »

L’emplacement du point de comptage au lieu dit “Les Bruyères” a été décidé en concertation avec les pouvoirs publics.

Le point de comptage est un bâtiment où va être placé le compteur mesurant la production des hydroliennes.

Nous vous proposons de découvrir cette technique en regardant la vidéo proposée.

Tracé du raccordement d’hydroliennes au réseau public d’électricité.

Cliquez sur une zone du tracé pour afficher plus d'informations.

Nous vous proposons de découvrir comment Enedis procédera aux travaux de raccordement du parc hydrolien jusqu’au point de comptage à Jobourg.